L’été arrive et avec lui, la saison des vilains moustiques… malheur à ceux qui comme moi, feront office de chair fraîche pour les petits tigrés !

Après multiples recherches, j’ai trouvé, à mes yeux, le produit miraculeux, fait maison et vraiment pas cher… mais avant de vous le présenter, voici quelques conseils simples à tenir pour éviter d’attirer les petits mosquitos :

  • ne pas être ni trop sale ni trop propre : les moustiques aiment bien les pieds qui puent mais également les parfums des gels douches, crèmes, huiles et compagnie… du coup, je vous conseille de vous laver avec des produits neutres ou ayant le moins d’odeur possible. Mais lavez-vous ! Quand même ! 😛
  • éviter de laisser stagner de l’eau en extérieur : les mamans moustiques pondent leurs oeufs par millier dans les eaux stagnantes. Du coup, seau d’eau, arrosoir d’eau de pluie, tout ça, on viiiide !
  • se munir de plantes alliées : sachez que planter un géranium ou un basilic devant votre fenêtre va repousser naturellement les moustiques.
  • ne pas laisser dépasser ses pieds de sous la couette : les moustiques pourraient profiter d’un moment de faiblesse !

 

Ma recette pour environ 10 mL de produit :

20 gttes d’huile essentielle de citronnelle
20 gttes d’huile essentielle de géranium
10mL environ de liquide (vinaigre, eau, hydrolat, etc)
10 gttes d’huile essentielle de lavande (facultatif)
10 gttes d’huile essentielle de basilic (facultatif)
10 gttes d’eucalyptus (facultatif)

 

La vraie action, c’est la citronnelle et le géranium que le moustique déteste particulièrement. Du coup, on pourrait se contenter de ces deux-là mais bonjour la recette onéreuse : soit il faudrait vider les 2 flacons d’huiles essentielles ensemble, soit on se retrouverait avec un minuscule mélange. Surtout que les huiles essentielles étant très concentrées, pas besoin de grand chose pour parfumer une pièce… le mieux c’est donc de diluer ce mélange dans un liquide !

 

Quel diluant utiliser ? A vous de décider :

Le vinaigre blanc, comme c’est le cas dans ma recette, qui va repousser aussi les insectes (comme les mouches par exemple) : c’est pour moi l’idéal pour vaporiser sur les rideaux et autour des fenêtres ! En plus de ça, le vinaigre est un liquide très stable donc aucun risque qu’il ne tourne sur le long terme… on évite alors la surprise du liquide croupie dans son flacon.

L’eau ou l’hydrolat (eau florale) permettent de vaporiser le mélange sur la peau, les cheveux, mais aussi sur vos linges de maison ou encore les rideaux ! Le gros point noir étant que l’eau est développeur de bactéries donc il faudra ajouter un antifongique / antibactérien (type Cosgard) au risque de retrouver votre mélange tout pourri.

L’huile végétale est idéale si vous souhaitez appliquer ce mélange sur vous-même. Par exemple, une goutte sur les jambes ou les poignets permettra de vous protéger toute la soirée !

 

Quel conditionnement ?

Pour ma part, j’ai choisi le spray ! J’ai récupéré un spray format voyage d’une ancienne Glossybox donc pour moi, ça a été zéro déchet et zéro dépense ! Cela permet de vaporiser le mélange sur les rideaux, la housse de couette, le canapé ou même sur la peau.

On peut également utiliser un roll-on (je pense aux roll-on d’huile essentielle vendus en pharmacie) pour appliquer les huiles directement sur la peau.

Sinon le flacon goutte-à-goutte peut être aussi efficace en application cutanée ou sur un voilage (j’ai pour habitude de mettre une goutte d’huile essentielle de menthe sur mes rideaux, par exemple, de cette façon pour parfumer ma maison !)

Enfin, il est également possible de mettre directement vos gouttes d’huile essentielle sur une bougie neutre… mais je ne promets pas que cela soit aussi efficace !

Allez, avec tout ça, vous êtes parés pour l’été ! 😀

Publicités