Je n’ai pas la main verte. Mais genre pas du tout, du tout, du tout : j’ai déjà tué 3 cactus, la plante qui ne requière comme attention que 3 gouttes d’eau par mois quand même ! Du coup, dans ma jolie cour, j’ai du mal à trouver quoi faire pousser sans vouer tout le monde au suicide…

Mais j’ai découvert mon super allié main verte : la menthe !

 

Bon à savoir

La menthe est une plante qui prolifère : elle est extrêmement envahissante. Vous partez d’une bébé plante, et vous vous retrouvez vite avec une jungle de menthe à la place de votre petit jardinet.

Elle pousse un peu comme les fraisiers, par marcottage (je vous apprends un mot) : en gros, sur une tige, poussent feuilles et mini-racines… ainsi la tige peut être replantée juste à côté du premier pied et former un nouveau pied.

Schéma de marcottage

Elle ne requiert que 5 cm de terre donc autant vous dire qu’on peut la planter dans n’importe quel petit pot pour les plantes.

Niveau éclairage, la menthe aime ça mais pas trop non plus : il faut éviter les zones d’ombre totale mais également les pleins cagnards, le mieux c’est un endroit partiellement éclairé et partiellement ombragé. Elle se plaira donc dans votre cuisine !

Niveau arrosage, rien de bien plus compliqué, il faut toujours qu’elle ait les fesses humides ! Si vous habitez Paris et sa région pluvieuse, c’est tout bon ! Sinon, il vous faudra penser à l’arroser… au risque de vous retrouver avec de la tisane à la place de menthe.

Mes 4 petits pieds de menthe

 

Où l’acheter sans se ruiner

Sachez qu’un sachet de menthe coupée, au rayon frais de votre hypermarché vous coutera entre 2 et 3€ tandis qu’un pied bio, caché parmi les tomates et les salades, lui, vous coutera 1€50. Pas la peine de se ruiner donc, pour verdir son jardin/balcon/fenêtre/terrasse.

Une plante bio à 1€50 qui va se reproduire à foison… que demander de plus ? 🙂

Mes menthes de chez Carrefour et Lidl

 

Utilisation

Outre, son grand rôle dans les mojitos, la menthe est également indispensable dans le taboulé (et même le taboulé libanais), mais aussi dans les salades et les soupes. Ou encore, pour assaisonner des fraises ou votre thé !

Elle peut se consommer :
en infusion (dans de l’eau chaude)
en gargarisme (infusée dans de l’eau froid)
en macérat huileux (on laisse les feuilles préalablement séchées baigner dans une huile végétale pendant 6 semaines)
directement dans l’alimentation
directement au contact de la peau
en ablution (dans de l’eau chaude)

 

Vertues

La menthe possède nombreuses qualités, permettant de prévenir et soulager :
les troubles digestifs (en cas de constipation)
les troubles urinaires : il s’agit d’un diurétique… utile dans le cas d’infections urinaires ou de lithiases rénales
les troubles circulatoires et cutanés (piqûres d’insectes) – en macérat huileux ou directement sur la peau
les troubles respiratoires, de type bronchite – en ablutions
les troubles musculaires et articulairespar contact direct ou massage au macérat huileux
les migrainespar ablution ou contact de macérat huileux

 

Alors, convaincus ?! 🙂

Marie-Hermine

P.S. : et si comme moi, vous n’avez pas la main verte, ou un petit chez vous (ou un mini budget)… j’ai découvert les kits de chez Hema, et c’est bien pratique !

Publicités