C’est quelque chose qui me tenait à coeur depuis très longtemps : changer mon anti-transpirant ! Les anti-transpirants du commerce contiennent souvent aluminium, paraben, alcool, et autres produits bien sympatoches à l’origine de nombreux cancers du seins ! Comme j’aime bien citer mes sources… je vous laisse vous renseigner sur le site Le Point (non, je ne suis pas sponsorisée, juste curieuse ^^). Bref, de quoi vous terroriser et vous motiver à changer vos habitudes.

Pour la petite histoire (et le côté glamour), j’ai tendance à faire de la transpiration de stress… du coup, un simple déodorant bio, ça retire les odeurs mais ça ne tient pas la journée et ça n’empêche pas les auréoles. L’idée c’était donc de trouver un anti-transpirant fait maison et sans produits complexes type tensio-actif : quelque chose qui serait à la portée de l’anti-patissière que je suis (je rate tous ce que je fais parce que je n’aime pas suivre les recettes…).

J’ai donc trouvé une recette SIMPLE à base de bicarbonate, Maïzena et huile de coco !

 

 

La recette :

1 cuillère de bicarbonate
1 cuillère de Maïzena
2 cuillères d’huile de coco solide

 

 

Le bicarbonate de sodium a un fort pouvoir anti-odeur. Il est également absorbant.
La Maïzena (ou fécule de maïs) va jouer le rôle d’anti-transpirant en absorbant l’humidité.
L’huile de coco va hydrater la peau et éviter que les deux premiers ingrédients ne désèchent considérablement vos aisselles. Elle permet également de solidifier le produit.

 

Le packaging

L’équivalent d’une cuillère a café de chaque ingrédient me suffit pour 15 jours ! J’en obtiens un petit volume que je conserve dans un petit flacon acheté pour l’occasion chez Aromazone… mais un mini pot de confiture peut également faire l’affaire.

 

Mes topping

Plusieurs variables de cette recette basique s’offrent à vous…

Ajouter quelques gouttes d’huile essentielle (de lavande, de menthe, de bergamote, etc) pour parfumer le produit (déjà légèrement parfumé par l’huile de coco) :

Utiliser de la crème hydratante (ce que fait mon papa) ou d’autres huiles végétales pour obtenir une pâte plus liquide (pour ma part j’ajoute 3 gouttes d’huile de jojoba ou de noyau d’abricot). Vous pouvez aussi utiliser de l’huile d’olive, mais attention à l’odeur !

 

Objectifs atteints ?

Mes craintes avec ce produit était de transpirer, que cela sente et que le produit tâche ou décolore mes vêtements… eh bien, je dois dire que c’est un sans faute ! Depuis 15 jours que je l’utilise, je ne transpire plus : quand j’ai un coup de chaud, je sens la lavande… aucune odeur gênante et pas de tâche sur mes vêtements pour le moment !

Alors conquis(e) ?

Marie-Hermine

 

Publicités